27 Décembre 2023

Résultats Scientifiques

L’instrument MIRI à l’origine de deux découvertes majeures !

Du dioxyde de soufre, des nuages de silicates mais aucune trace de méthane détectés dans l’atmosphère de la Super Neptune WASP-107b

Grâce à l’observation en infrarouge moyen de l’atmosphère enflée de l’exoplanète WASP-107b lors d’un transit, l’instrument MIRI du télescope spatial James Webb y a mis en évidence la présence de dioxyde de soufre et de nuages de silicates. La présence de vapeur d’eau a été confirmée mais aucune trace de méthane n’a été détectée. Ces résultats publiés dans la revue Nature permettent de faire évoluer de manière significative notre connaissance des modèles planétaires et défient tous les modèles atmosphériques. En effet, les modèles actuels ne permettent pas d’expliquer l’absence de méthane. De plus c’est la première fois que des chercheurs détectent des nuages de silicates dans une super Neptune.  


Composition atmosphérique de WASP-107b obtenu grâce au spectromètre de basse résolution LRS de MIRI - Crédits : Michiel Min / European MIRI EXO GTO team / ESA / NASA.

 

Pour en savoir plus 

  

   

Détection d’isotopologues de l’ammoniac dans l'atmosphère d'une naine brune froide

L’instrument MIRI du télescope spatial James Webb (JWST) a pour la première fois permis de détecter, dans l’infrarouge moyen, des isotopologues de l’ammoniac dans l’atmosphère d’une naine brune froide (W1828), enrichissant notre compréhension de la formation des exoplanètes. En effet, l’observation des naines brunes (semblables aux géantes gazeuses) offre indirectement la possibilité d’étudier les exoplanètes éloignées de leur étoile car les processus physiques et chimiques y sont semblables. Les résultats obtenus sur le rapport isotopique 14N/15N sont compatibles avec une formation d’étoile par effondrement gravitationnel. Ainsi, les isotopologues de l’ammoniac peuvent être utilisés comme un indicateur pour étudier la formation des exoplanètes.  


Spectre de WISE J1828 mesuré par l'instrument MIRI à bord du JWST. La région zoomée du spectre montre un exemple d'une bande d'asbosrption de 15NH3 identifée avec la résolution du spectromètre MIRI - Crédits : ETH Zurich / Polychronis Patapis. 

   

Pour en savoir plus 

Barrado, D., Mollière, P., Patapis, P. et al. 15NH3 in the atmosphere of a cool brown dwarf. Nature (2023). https://doi.org/10.1038/s41586-023-06813-y

Published in: 
About: